Charte rédactionnelle du "Cartable de Clio" dès 2014

Charte rédactionnelle et comité de rédaction du Cartable de Clio

Cette version de la Charte rédactionnelle du Cartable de Clio est provisoire pour certains aspects

 

Le cartable de Clio, revue suisse sur les didactiques de l’histoire, est la revue de la Coordination nationale des associations de didactique de l’histoire en Suisse (ci après CODHIS).

Le cartable de Clio paraît une fois par année, en octobre. La revue est francophone. Elle est publiée chez Antipodes, à Lausanne.

Elle est présentée autant que possible dans des espaces de diffusion publics comme les Rendez-Vous de l’Histoire de Blois.

Elle est soutenue financièrement par l’Académie suisse des sciences humaines et sociales, à la demande de la Société suisse d’histoire (situation valable jusqu'en 2013, dont la prolongation est sollicitée dès 2014).

Ce soutien financier a été accordé à condition que la revue ait une dimension nationale, garantie en particulier par les trois caractéristiques suivantes :

- qu’elle propose dans chaque volume au moins un article publié dans une autre langue nationale (l’allemand, de préférence, ou l’italien), ainsi qu’un ou deux textes traduits de ces deux langues nationales ;

- qu’elle publie des résumés en allemand des principaux articles ;

- qu’elle intègre des collègues de la Suisse alémanique et italienne dans son comité de rédaction.

La revue s’efforce de promouvoir une histoireà enseigner et pour enseigner, connectée et ouverte à la pluralité des identités. Par l'enchevêtrement de récits et de tableaux qu'elle propose, par sa volonté de placer les questions historiques sensibles au centre de ses réflexions, l’approche didactique qu’elle développe cherche à promouvoir une meilleure compréhension du passé.

Le comité de rédaction assume la responsabilité éditoriale et scientifique de la revue. Il s’appuie sur les expertises de ses membres ou des membres du comité scientifique qui constitue en même temps un réseau international de correspondants.

Outre l’éditorial et le dossier thématique, chaque numéro de la revue comprend cinq rubriques :

Actualité de l’histoire

Usages publics de l’histoire

Didactiques de l’histoire et de la citoyenneté

Histoire de l’enseignement, notamment de l’enseignement de l’histoire

Comptes rendus, annonces et résumés en allemand

Le dossier thématique reprend dans la mesure du possible tout ou partie d’une manifestation scientifique préalable.

La rubrique Actualité de l’histoire comprend des articles de commande sous forme de synthèse et d’état de la question.

La rubrique Usages publics de l’histoire comprend soit des articles de commande, soit des articles scientifiques soumis à une évaluation anonyme.

Sauf cas exceptionnels d’articles de commande, les rubriques Didactiques de l’histoire et de la citoyenneté et Histoire de l’enseignement comprennent des articles scientifiques soumis à une évaluation anonyme, mais aussi des réflexions ou des propositions de ressources pédagogiques produites par des enseignants et relevant d’une évaluation du comité de rédaction.

Le Dossier comprend pour une grande part des articles de commande. Les autres articles éventuels sont soumis à une évaluation anonyme.

Les articles publiés en allemand ou en italien sont en principe des articles de commande.

Toutes les rubriques peuvent comprendre des entretiens ou des comptes rendus.

La notion d’évaluation anonyme implique l’intervention de deux experts, membres du comité de rédaction, du comité scientifique ou extérieurs, sollicités par le comité de rédaction. Elle correspond aux critères d’évaluation des revues scientifiques avec comité de lecture.

Le comité de rédaction prend la décision finale en fonction des expertises reçues et des corrections éventuellement apportées par les auteurs. Tous les textes sont ensuite lus ou relus par au moins deux de ses membres, puis relus et mis en forme avant livraison à l’éditeur.

Le comité de rédaction, qui a une dimension internationale, mais dont les membres exercent majoritairement leur activité en Suisse, est conçu comme un collectif se réunissant une à deux fois par année, ou fonctionnant par courrier électronique, pour établir le sommaire, valider les évaluations et planifier les thématiques examinées.

Des collègues de la Suisse alémanique et italienne sont membres de plein droit du comité de rédaction et proposent notamment des contributions susceptibles de répondre aux conditions du financement de la revue au niveau national.

La direction de la revue a pour tâche de récolter et faire circuler les textes et les informations au sein du comité de rédaction et du comité de lecture et réseau international de correspondants ; et d’assurer le suivi de la production des volumes.

La revue s’efforce d’être à la fois un lieu de réflexion scientifique autour de la didactique de l’histoire et des usages publics du passé ; et un lieu de transmission, d’échanges et de dialogue entre les mondes universitaire et enseignant.

Directeur de la rédaction : Charles Heimberg, Université de Genève

Membres du comité de rédaction :

Korine Amacher, Université de Genève. Rubriques Actualité, Usages publics, Comptes rendus. Professeure d’histoire de la Russie et de l’URSS. Champs de recherche : usages publics du passé, manuels scolaires.

Laurence de Cock, Lycée Joliot-Curie de Nanterre & Université Paris 7. Rubriques Usages publics, Didactique, Comptes rendus. Professeure agrégée d’histoire dans le secondaire et chargée de cours en didactique de l’histoire. Doctorante à l’Université de Lyon 2. Champs de recherche : transmission de l’histoire et des mémoires, questions sensibles, histoire de l’éducation.

Benoît Falaize, Université de Cergy-Pontoise & IUFM de Versailles. Rubriques Actualité, Didactique, Comptes rendus. Professeur agrégé d’histoire. Ancien chercheur à l’INRP. Doctorant à l’Université de Cergy-Pontoise. Champs de recherche : transmission de l’histoire et des mémoires, questions sensibles, histoire de l’éducation.

Gianni Haver, Université de Lausanne. Rubriques Usages publics, Comptes rendus. Professeur de sociologie et sciences sociales. Champs de recherche : histoire et sociologie de l’image et des médias, usages médiatiques du passé, cinéma et histoire.

Charles Heimberg, Université de Genève. Directeur de la rédaction. Professeur de didactique de l’histoire et de la citoyenneté. Champs de recherche : transmission de l’histoire et des mémoires, histoire de l’éducation, muséohistoire.

Olivier Loubes, Lycée St-Sernin de Toulouse. Rubriques Actualité, Histoire de l’enseignement, Comptes rendus. Professeur de chaire supérieure en histoire. Champs de recherche : histoire de l’enseignement et de l’imaginaire politique.

Frédéric Mole, Université de Genève et Université de St-Étienne. Rubriques Histoire de l’enseignement, Comptes rendus. Collaborateur scientifique (Archives de l’Institut Jean-Jacques Rousseau) à l’Université de Genève et maître de conférences à l’Université de Saint-Étienne. Champs de recherche : histoire de l’éducation nouvelle et de l’éducation.

Valérie Opériol, Université de Genève et Collège de Candolle. Rubriques Didactique, Comptes rendus. Chargée d’enseignement en didactique de l’histoire et enseignante d’histoire. Champs de recherche : transmission de l’histoire et des mémoires, genre et histoire.

Marc Perrenoud, Documents Diplomatiques Suisses, Berne. Rubriques Actualité, Usages publics, Comptes rendus. Docteur en histoire. Collaborateur aux Documents Diplomatiques Suisses, Berne. Champs de recherche : histoire financière, économique et financière de la Suisse, histoire sociale.

Mari Carmen Rodríguez, Université de Fribourg et de Genève. Rubriques Actualité, Usages publics, Comptes rendus. Doctorante à l’Université de Fribourg. Assistante suppléante à l’Université de Genève. Ancienne enseignante aux gymnases d’Yverdon et Nyon (VD). Champs de recherche : usages publics du passé (politique, culture, tourisme), muséohistoire, histoire de l’éducation.

Manolo Pellegrini, Lycée cantonal de Bellinzone. Contributions et échanges avec la Suisse italienne. Enseignant d’histoire. Membre de l’ATIS. Champs de recherche : activités et propositions didactiques de l’ATIS.

Rosario Talarico, Lycée cantonal de Lugano 1. Contributions et échanges avec la Suisse italienne. Enseignant d’histoire et expert pour l’enseignement de l’histoire dans les écoles moyennes tessinoises. Champs de recherche : activités et propositions didactiques de l’ATIS, moyens d’enseignement.

Markus Furrer, Haute École Pédagogique de Suisse centrale, Lucerne & Université de Fribourg. Contributions et échanges avec la Suisse alémanique. Professeur d’histoire et de didactique de l’histoire. Champs de recherche : didactique de l'histoire.

Béatrice Ziegler, Haute École Pédagogique de la Suisse nord-occidentale, Aarau & Université de Zurich. Contributions et échanges avec la Suisse alémanique. Professeure d’histoire, de didactique de l’histoire et de la citoyenneté. Champs de recherche : didsctiwue de l'histoire et de la citoyenneté.

 

Comité scientifique international :

Il est en cours de confirmation et d'extension.

 

Soutien extérieur

La revue est soutenue par l’Association pour la recherche et l’innovation en didactique de l’histoire (APRIDH : http://www.clioapridh.ch/).

 

Genève, 29 octobre 2013